Skip to content Skip to navigation

Qu'est-ce que la mort terrestre ? Un passage dimensionnel.

fleur jaune de printemps

La libération de la matière

La libération du monde matière n'est qu'une renaissance sous une forme différente dans une autre réalité, une autre vibration, un autre espace. Quand nous arrivons à la fin de notre vie sur terre nous repartons retrouver notre famille céleste et nos anciens amis de cette vie ou d'une autre vie. Le passage est simplement un changement de plan, nous quittons le monde terrestre pour rentrer dans le monde dimensionnel de la lumière céleste, retrouver notre habit de lumière. Notre esprit est toujours conscient du changement qui s'opère, reste sur terre notre habit corporel et nos amis, nos biens materiels. Dans cette vie nous mourons souvent à nous-mêmes pour renaître dans une nouvelle conscience quand nous faisons un passage d'auto-initiation pour changer de conscience dimensionnelle, nous renaissons en esprit d'élévation de soi sur une autre réalité de vibration. Cette auto-initiation est le développement qui se fait avec l'âme en toute conscience, c'est l'Unification. La personnalité se libère de l'emprise du conditionnement terrestre pour fusionner avec l'âme. Mais en réalité je vous le dis, la mort n'existe pas, seul existe le changement de dimension, le passage, en toute conscience pour retrouver votre habit de lumière et votre famille d'âmes. Laissez-vous guider dans la lumière sans vous retourner quand vous quitterez ce monde, vos guides vous attendent pour faire le passage dimensionnel. Si vous vous retournez, vous verrez vos amis tristes et votre corps et cela vous retiendra vers la terre si vous n'avez pas fait un lâcher-prise total sur tout. Votre mental intellectuel limité qui vit dans l'enfer-me-ment du passé futur vous donnera à renier tout cela, ce qui est normal quand vous ne vivez pas dans le monde de l'instant présent de votre partie divine, votre âme. (La médecine de l'âme)

Dans certaines religions on ne parle pratiquement jamais de la réincarnation, ou sous des formes abstraites sans trop s'y arrêter, cela reste volatile et en suspens. Pourquoi on n'en parle pas ? Comment voulez-vous en parler si des enseignants "spirituels" n'en comprennent pas les versets sacrés qui l'évoque ou n'ont pas été initiés à cela, à déchiffrer ce savoir en esprit, sans le monde mental ? Ou bien veulent-t-ils rester vagues pour ne pas initier l'être humain, pour le maintenir dans l'ignorance totale du monde mental pour mieux le manipuler, le contrôler ? N'oubliez pas que c'est le mental, l'ego de l'être humain qui a inventé les conditionnements, les religions, les sectes... les enfer-me-ments dans le monde limité de l'intellect et non les grands Maîtres qui se sont incarnés pour apporter un enseignement sur soi pour transcender la matière et s'élever en conscience d'ESPRIT vers le monde illimité de l'âme, de la source. Dans l'ancien temps avec les grand Maîtres Spirituels on ne parlait pas de cela car cela faisait partie de la vie courante, d'un enseignement que les parents, les Maîtres, les initiés apportaient à leurs élèves. De nos jours cet enseignement de savoir spirituel a disparu, personne n'en parle. L'enseignement sacré universel vous apprend et vous demande de faire un lâcher-prise total sur tout pour vous libérer de vos entraves terrestres, de l'attachement quand vous quitterez la terre, pour que rien ne vous retienne et vous empêche de partir sur votre plan d'élévation céleste. Détachez-vous de vos amis, de votre famille, de vos biens personnels, de vos conditionnements inscrits en vous du monde matière... Il ne s'agit pas de rejeter votre famille ou amis mais simplement de vous détacher d'eux pour que lorsque vous quitterez ce monde, vous partiez en paix sans vous retourner et arriviez directement sur votre plan d'élévation pour rejoindre votre famille céleste. Pourquoi pleurer quand une personne que vous aimez quitte la terre, elle a fini sa mission de vie et s'en retourne dans sa famille céleste, vous la reverrez peut-être quand vous irez la rejoindre plus tard. Au contraire, faites la fête et soyez heureux pour elle car elle s'est libérée des chaînes du monde terrestre et s'en est allée pour continuer sur d'autres plans son évolution d'âme. Ne restez pas dans l'émotionnel de la personnalité limitée, placez-vous dans votre coeur et envoyez beaucoup d'amour et de lumière pour faire partir l'âme plus vite sur son plan d'évolution avec ses guides de lumière et sans la retenir. Pleurer sur soi-même vient de votre personnalité qui vit dans l'attachement virtuel et ne donne rien de bon car vous retenez l'âme à son insu et vous l'empêchez de prendre son envol pour sa destinée céleste. Certaines communautés sur terre ont compris le principe sacré de la libération terrestre et quand un des leurs les quitte ils font la fête pendant trois jours. Cela est écrit dans les textes sacrés des religions, mais pourquoi ne vous l'enseignent-ils pas ? (A quelle famille d'âme appartenez-vous ?)

Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas et ce qui est en bas est comme ce qui est en haut

Pour comprendre le changement de plan quand vous quittez le monde matière, voici un exemple concret que vous voyez tous les jours sur vos écrans. Quand vous regardez un film, vous y voyez des acteurs qui jouent des rôles et des fois à la fin du film il meurt. Vous regardez un autre film et le même acteur réapparaît dans un autre rôle et là il se marie à la fin du film, ainsi de suite pour chaque apparition dans un film. Après un film l'acteur retrouve sa propre identité physique psychique qu'il est dans son incarnation terrestre et sa route de vie. Il vaque à ses occupations familiales ou autres et ensuite on lui propose un autre film et ainsi de suite va sa vie d'acteur théâtral dans ses films. L'incarnation terrestre pour un être humain est le même principe qu'un de vos films. Vous êtes acteur de votre réalité terrestre avec ses épreuves, ses conséquences et vos rôles à jouer pour votre évolution de conscience. Souvent dans votre vie vous changez de métier car il ne vous correspond plus, vous suivez une autre route car cela est inscrit dans votre mission de vie, c'est vous qui l'avez décidé ainsi avant votre incarnation. C'est l'évolution normale de votre conscience qui passe sur un autre plan d'existence car vous changez votre état d'être, votre état d'esprit, vous continuez votre évolution d'âme, vous passez à autre chose, alors vous continuez votre initiation qui est inscrite en vous pour votre élévation d'esprit. Cela est normal car vous avez en vous des rôles très souvent changeant d'évolution de conscience qui se réveillent pour vous amener à votre route de vie que vous avez choisie avant votre incarnation. (Les mémoires ancestrales, les blocages et les peurs)

Le retour à la maison céleste

Vous quittez le monde matière en ayant toute votre conscience et vous retournez à la maison céleste où se trouve votre famille d'âmes, vos guides de lumière. Vous analysez votre vie passée sur terre, ensuite vous partez sur votre plan d'évolution pour un certain temps, en sachant que dans le monde céleste le temps n'existe pas. Après, si vous décidez de revenir sur terre pour une autre mission de vie, tout se met en place pour vous pour retourner sur terre ou ailleurs, tout dépend de votre mission d'âme que vous avez choisie. De là, vous décidez avec vos guides de lumière de réapparaître sur terre pour refaire une expérience de vie, mais sous une autre identité et apparence, soit homme ou femme. Vous revoilà dans une autre pièce de théâtre mise au point par vous et votre famille céleste. Un cycle de vie reprend sur terre, la seule chose que vous perdez en revenant sur terre est votre conscience d'être de lumière, vous recommencez une autre identité de vie terrestre sous une autre forme de réalisation et d'apparence. Quand vous retournez sur votre plan d'évolution avec votre famille d'âme vous retrouvez toutes vos mémoires et vos vies passées car rien ne se perd tout est enregistré dans votre cellule d'ADN, votre âme. (L'alchimie intérieure, l'élévation de l'âme vers l'esprit)

L'esprit est immortel

Comme vous le voyez tout le monde est immortel en esprit pour le changement de plan, une nouvelle conscience vous donne à vivre une situation à vivre pour rentrer dans un autre cycle de vie. Vous êtes sur terre pour évoluer en conscience d'esprit, c'est-à-dire apprendre certaines choses et développer votre soi divin, rentrer en conscience en Unité avec votre partie divine. Des êtres humains sont là pour faire l'expérience de la matière et rien d'autre, ils vivent encore dans la première et deuxième dimension qui sont très enferrées dans la matière, ses pièges, et peuvent vivre des expériences violentes comme le meurtre, les atrocités... D'autres ont déjà parcouru la matière, expérimentés de nombreuses fois ses possibilités, et ils continuent leur évolution d'âme pour affiner encore plus leur conscience vers l'esprit. Certains en sont à payer leur karma, d'autres amènent un enseignement universel... Chacun a une place bien précise qui apporte la pierre à l'édifice terrestre pour faire évoluer les choses, les événements, la société, la vie, l'âme... sur terre. Alors pourquoi juger et critiquer un être humain qui est là pour accomplir sa vie terrestre ? Bon ou "mauvais", où est le problème quand on sait que c'est vous, avant votre incarnation sur terre qui avait choisi vos épreuves, les rencontres, les faits, les maladies, les accidents... pour votre élévation d'âme pour expérimenter le monde matière. (Mettre le mental au service de l'esprit)

Si vous regardez la nature, c'est le même principe, chaque règne évolue, change de plan, et rentre dans une autre conscience encore plus évoluée pour lui. Tout est en évolution sur terre sur des dimensions différentes. Chaque règne possède une âme. Le règne des animaux ne possède qu'une âme mère par espèce, de même pour le végétal. Une âme mère génère tous les enfants de chaque espèce sur terre, l'homme par contre, possède une petite partie d'âme propre à lui, les onze autres sont peut être incarnées sur terre ou sur une autre planète, ou vous servent de guides célestes car pas encore incarnées ou... les possibilités sont infinies. Votre âme mère se trouve près de la source mère, entourée de toutes ses flammes qui l'aident. Votre âme mère est toujours en contact avec vous car elle fait partie intégrante de vous. Si vous voulez rentrer plus en relation avec elle pour continuer votre évolution intérieure divine, pour qu'elle vous transmette des enseignements universels, faites le mantra du AUM à l'intérieur de vous, pour vous lier encore plus en conscience avec elle. Le AUM : le A est l'âme, le U est Universel, M l'âme mère. Comme vous le voyez chaque lettre a sa vibration et son importance pour mettre en mouvement une énergie active pour vous aider à évoluer. Le AUM à 3 lettres, vos trois mondes intérieurs que vous devez activer pour être en unité en vous et le monde universel. Que la lumière vous éclaire dans votre détachement matière où l'amour vous donne à être, à vivre dans l'illimité du monde Universel. (Le corps, symbolique pour notre évolution)

Alain Jean et ma famille Céleste

L'ignorance amène le ko mais pas la connaissance universelle

L'enseignement de l'Ecole Universelle Céleste permet de s'ouvrir aux connaissances Universelles, de s'en imprégner intérieurement pour les vivre et les oublier ensuite, car c'est inscrit en vous. Les oublier signifie rentrer dans l'imprégnation de vos mémoires intérieures qui vous les donnent à vivre, dans l'instant présent du JE SUIS. Alors pourquoi apprendre quand vous vivez consciemment votre vie ? Vivre dans la lumière c'est accepter d'oublier pour apprendre plus en conscience d'âme, en Esprit Saint pour développer son intuition divine.

Découvrir votre carte d'identité céleste.

Stage toute l'année

pour apprendre à travailler en conscience d'esprit

avec son âme et ses guides de lumière

Méditation active

Taï chi des Vertus

Pose de ventouse énergétique

Découverte de vos 3 anges gardien de la kabbale

Si cet article vous a plu, vous pouvez le diffuser autour de vous,

auprès de vos amis pour que change

les mentalités, les pensées, les comportements...

Merci dans ce cas, de ne pas le modifier ni le tronquer.